Tourisme responsable en Australie pour découvrir ses merveilles naturelles

Mauvaise Haleine

Le pays des kangourous et des wombats fascine le monde par les spécificités de ses sites et réserves naturelles. Un voyage responsable sera l’une des meilleures façons de découvrir cette belle destination. Pendant, leur séjour en Australie, les aventuriers prendront goût au tourisme durable qui fait la renommée de la région. Parcs nationaux, faune, flore, merveilles naturelles, les vacanciers apprendront à apprécier la nature et à la préserver pendant ce circuit sur-mesure.

Les beautés naturelles de la région ouest d’Australie

Les parcs et sites touristiques de la partie ouest du pays figureront dans la première étape de ce voyage en Australie en raison de ses magnifiques paysages ainsi que sa faune et sa flore bien préservées. Le circuit commencera alors au nord de Perth, la capitale de l’État d’Australie-Occidentale. Les aventuriers débuteront par la découverte des arbres et des végétations conservées sur les lieux. Les Banksias et les eucalyptus fleurissent tranquillement dans cette région.

En avançant encore plus dans leur parcours, les randonneurs responsables verront au loin le lac Loch McNess et son joli décor naturel. C’est à ce point d’eau que les animaux du parc se rassasient la plupart du temps. D’ailleurs, avec un peu de chance, les visiteurs pourront croiser quelques kangourous gris ou des wallabies de l’ouest. Un peu plus loin, perchés sur leurs arbres, les koalas semblent observer d’un œil attentif tout ce qui passe devant leurs yeux. Durant le détour, les vacanciers vont aussi avoir l’occasion de découvrir les spécificités culturelles des Noongars, les populations autochtones qui peuplent la réserve.

Pour la suite de l’aventure durant ce séjour en Australie, les voyageurs prendront la direction des monts Hamersley dans la région de Pilbara. Le Parc national Karijini s’étend sur une surface de plus de 6200 km². Il est considéré comme étant la deuxième plus grande réserve naturelle du pays. Sur les lieux, les randonneurs traverseront d’abord un espace dominé par des paysages pittoresques.

La couleur rouge du sol contraste parfaitement avec celles des mimosas et des canneliers qui occupent une majeure partie de la flore locale. Sur le chemin, les plus patients pourront sortir leur appareil photo et prendre quelques clichés des fameux wallaroos, une race de marsupial typique d’Australie. Grâce à ce circuit touristique responsable, les vacanciers pourront aussi admirer les belles cascades du parc avant de passer près des « Reds gorges ». Le détour s’achèvera par la découverte du Kermit’s Poo, la piscine naturelle du parc de Karijini.

Voyage responsable au cœur des parcs nationaux du nord et ceux du Queensland

Situé au sud de Darwin, la ville la plus peuplée du Territoire du Nord australien, le parc national Litchfield séduit toujours les vacanciers avec ses chutes d’eau idyllique et ses jolies piscines naturelles. Dans cette étape du circuit, les randonneurs passeront par une forêt tropicale dominée par les fameux « bushs australiens », ces paysages de bois et de broussailles qu’on ne trouve que dans cette région.

En atteignant les chutes du Wangi Falls, les aventuriers peuvent sortir leur matériel et s’adonner à quelques heures de camping sauvage. Ils pourront se baigner et se reposer avant de reprendre le parcours vers les cascades de Florence Falls et les termitières géantes. Dans le parc, les termitières ressemblent à de grandes formations rocheuses. Et pourtant, c’est grâce à leur salive et à des débris que ces petits insectes ont construits ces imposantes structures.

Ce voyage responsable pendant un séjour en Australie se terminera par la découverte du parc national des monts Glass House dans le Queensland. Cette réserve naturelle se distingue surtout par ses dykes volcaniques. Les aventuriers pourront d’ailleurs observer de loin ces cheminées d’anciens volcans dès qu’ils entrent dans le domaine. La randonnée commencera ici par la région basse des plaines et finira au sommet du Coonowrin ou du Tibrogargan, deux des monts les plus élevés de la localité. Pendant le détour, les visiteurs auront le temps de fréquenter les aborigènes de cette partie du pays et peut-être même de faire un bout de chemin avec eux.

Laisser un commentaire

Le portail ecolo et bio