Albi espère se nourrir exclusivement bio et locale d’ici 2020

Mauvaise Haleine

Albi s’est lancée un défi de taille : atteindre l’autosuffisance alimentaire d’ici 2020. Cette ville moyenne du Tarn souhaite approvisionner ses commerces dans un rayon maximum de 60 km. Car celle que l’on surnomme la ville rouge se transforme peu à peu en ville verte.

Tout a commencé il y a deux ans, alors que la municipalité décidait de développer l’agriculture urbaine et les circuits courts pour un budget de 300 000 euros sur cinq ans. C’est ainsi que Jacques Morat a obtenu un terrain loué seulement 80 euros l’hectare par la ville. Le maraîcher jouit de deux hectares sur lesquels il fait pousser différentes sortes de légumes. Et contre ce faible coût de location, l’homme s’engage à produire bio et à distribuer ses récoltes à 60 km à la ronde.

La culture locale est à l’honneur à Albi et les idées ne manquent pas pour la promouvoir. Chaque parcelle de terre est potentiellement cultivable. L’association Les incroyables comestibles fait ainsi pousser bénévolement des herbes aromatiques et des fruits pour les mettre à la disposition de tous. Elle promeut l’agriculture urbaine participative que ce soit dans un cloître du centre ville, entre deux bâtiments de l’université ou sur les plates-bandes de certaines écoles.

La mairie compte également racheter des terres en bordure de Tarn. Comme le fait Jacques Morat, 70 hectares supplémentaires seraient consacrés à l’agriculture bio pour un loyer moindre. Pour l’heure, la municipalité ne peut fournir de bilan chiffré de la production ou de la consommation dans un rayon de 60 km et peine à trouver suffisamment de terres à exploiter.

Mais il reste encore trois ans à Albi pour atteindre l’autosuffisance alimentaire. Et si certains considèrent cette initiative comme étant utopique, elle a au moins le mérite d’essayer.

Comme le rappelle Henri Bureau à 20 Minutes : « ce sont les utopies qui font avancer le monde. Moi, ce qui m’intéresse, c’est que les gens se mettent en route ».

Source

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le portail ecolo et bio