Alimentation bio – par quels aliments commencer ?

Mauvaise Haleine

Se mettre au bio est bien plus qu’une simple résolution, encore faut-il savoir comment s’y prendre… Rompre avec son mode de consommation ne se fait pas nécessairement du jour au lendemain. Par conséquent cet article à vocation à apporter quelques pistes qui bien entendu devront être adaptées en fonction des préférences et des contraintes de chacun.

Consommer cinq fruits et légumes par jour est bénéfique pour la santé à condition de ne pas ingérer des pesticides…

Les produits bio étant généralement plus onéreux que ceux dits « conventionnels », il arrive fréquemment que les consommateurs s’interrogent quant à la pertinence de consommer tel ou tel aliment. Par conséquent, voici une liste qui outre le fait d’être non-exhaustive apporte quelques pistes. Libre à tout un chacun de se mettre progressivement à la cuisine bio .

Aliments bios, ce qu’il faut acheter en priorité

  • La salade
    Commençons par une salade en guise d’entrée. Il faut savoir que selon le rapport émis par l’ONG (Organisation Non Gouvernementale) « Générations Futures », environ 80 % des salades issues d’un mode production « classique » contiendraient des traces de pesticides et le plus inquiétant réside dans le fait que 16% auraient une teneur en produits chimiques non autorisés en France. Autant dire que le choix est vite fait…
  • Le bœuf
    Poursuivons ce repas sain avec une bonne pièce de bœuf bio, et ce tout en gardant à l’esprit que les animaux d’élevage se voient administrer plus de 1 000 tonnes d’antibiotiques par an dans le but de les prémunir contre une pléiade de maladies. Puisqu’il est de bon ton d’avancer des chiffres pour éclairer les consciences, il faut savoir que les antibiotiques représentent environ 67,7 mg par kg de viande. De plus, phénomène de bioconcentration aidant, la viande contient quatorze fois plus de traces de pesticides qu’un végétal (à poids équivalent).
  • Le poulet
    Ce que l’on ne nous dit pas dans les rayons d’une grande surface peut se résumer par la question suivante : le poulet, vous l’aimez avec beaucoup d’hormones ? L’élevage intensif des poulets fait régulièrement appel à aux hormones et aux antibiotiques. Voilà pourquoi il est conseillé de consommer du poulet bio.
  • Les œufs
    Saviez-vous que le premier danger provient d’une contamination à une bactérie appelée salmonelle, laquelle se retrouve dans les déjections animales ? Plutôt que de risquer une intoxication alimentaire avec des poules élevées en batteries, mieux vaut passer par l’achat d’œufs provenant de poules élevées en plein air. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien si les œufs figurent dans la top liste des produits bios que les français préfèrent acheter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le portail ecolo et bio