Le vin bio est-il meilleur ?

Mauvaise Haleine

Pour peu que l’on se réfère à une récente étude menée par KEDGE Business School ainsi que par l’UCLA (Université de Californie à Los Angeles), le vin portant un label bio aurait meilleur goût que les vins non issus de la filière bio.

Quelques chiffres en relation avec cette étude :

  • L’étude comparative a porté sur un total de 74 000 vins californiens.
  • Des critères spécifiquement déterminés pour l’occasion.
  • Une notation sur un barème de 100 points.
  • Les vins bios ont obtenu 4,1 points de plus que les vins produits par la viticulture dite « conventionnelle ».

vinbioD’après l’opinion de ces chercheurs, il est tout à fait possible de prétendre que le vin bio californien est meilleur que le vin « conventionnel » californien. D’ailleurs, arguant du fait que la Californie produit 90 % du vin consommé aux USA, ces derniers affirment que leurs conclusions sont également valables pour la totalité du marché américain du vin.

Force est de reconnaître que les consommateurs sont peu enclins à débourser plus pour acquérir une bouteille de vin issue d’un cépage bio. Cela étant, il faut savoir qu’à la faveur de dégustation « à l’aveugle », les vins sous éco-label ont obtenu des appréciations plus favorables que les vins dits « conventionnels ».

Ce n’est bien évidemment pas un secret pour les œnologues et par extension pour tous les connaisseurs en matière de bons vins, mais le fait est que les USA devancent la France depuis 2012. En effet, les Américains sont devenus les plus importants consommateurs de vin de la planète.

Favorisés par le climat pour le moins propice de la Californie, les Etats-Unis occupent désormais la 4e position dans le classement des pays producteurs de vin dans le monde, et ce juste après l’Espagne, la France et l’Italie (source OIVV : Organisation Internationale de la Vigne et du Vin).

Par conséquent qu’en est-il du vin bio français ?

Vin français bio versus vin français « conventionnel ».

 Il n’échappe sans aucun doute à personne d’un tant soit peu éclairé sur le sujet que les vins biologiques français ont le vent en poupe. Pour information, environ 9 % de la SAU (Surface Agricole Utile) a été dédié à la vigne sous production bio au cours de l’année 2015.

Un comparatif est en cours…

Faisant suite à l’étude menée aux USA, KEDGE Business School étudie les vins français. Bien que les résultats définitifs ne soient pas encore publiés, il n’en demeure pas moins que l’on apprend de source sûre que les experts parviendraient aux mêmes conclusions que l’étude diligentée outre Atlantique.

Pourtant, il est vrai que par le passé, les vins bios sans conservateurs avaient la réputation de s’altérer assez vite…

De nos jours, tant les viticulteurs que les œnologues reconnaissent la qualité des vins provenant de cépages bio. Nombreux sont les experts à penser qu’une production bio améliore significativement la qualité d’un vin.

De toute évidence la viticulture sous production biologique œuvre dans le bon sens, celle de la préservation de l’authenticité des mille et un joyaux du terroir. Un bon vin est avant tout le fruit d’une réelle passion et d’un véritable savoir-faire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le portail ecolo et bio