Les 10 principes Santé du Dr Rath

Mauvaise Haleine

La liste des 10 principes du Dr Rath pour un Nouveau Système de Santé

1. La santé plutôt que la maladie.
Le système de santé actuel souffre d’une  » malformation congénitale mortelle « . Il sert les intérêts de l’industrie pharmaceutique, une industrie d’investissement qui réalise des bénéfices de plusieurs milliards grâce à la pérennité des maladies. La prévention et l’éradication des maladies lui sont préjudiciables et le lobby de l’industrie pharmaceutique les combat. L’objectif de ce Nouveau Système de Santé n’est plus de gérer les maladies, mais de rétablir la santé et d’assurer son maintien. Ces objectifs sont incompatibles avec les intérêts de l’industrie pharmaceutique. Il n’y a qu’ une seule des deux parties qui pourra sortir gagnante de ce débat.

2. Prévenir et traiter les causes plutôt que camoufler les symptômes.
80% des préparations pharmaceutiques administrées actuellement aux patients n’ont apporté aucune preuve de leur efficacité, mais ne font qu’atténuer, dans le meilleur des cas, les symptômes. Le Nouveau Système de Santé est basé, en revanche, sur des produits thérapeutiques et des traitements qui préviennent efficacement les maladies, en soignent les causes pour finalement les éradiquer.

3. La santé des cellules : la condition indispensable à la santé de notre corps et de nos organes.
La santé ou la maladie se décident au niveau des millions de cellules qui constituent notre corps. La cause principale du dysfonctionnement des cellules est une alimentation carencée en vitamines et autres micro-substances nutritives indispensables aux multiples fonctions de celle-ci. Une alimentation optimale en substances vitales pour les cellules, grâce à notre alimentation ou à des compléments alimentaires, est déterminante pour notre santé.

4. Le principe n°1 de la santé des cellules : disponibilité optimale de substances bioénergétiques.
Certaines vitamines et autres micro-substances nutritives sont indispensables au métabolisme énergétique optimal des cellules. Une alimentation optimale en substances vitales pour les cellules est la condition indispensable à la prévention de maladies comme par exemple :
• les troubles du rythme cardiaque (carence en bioénergie dans les cellules du coeur qui produisent et transmettent l’impulsion électrique nécessaires aux battements du coeur) ;
• l’insuffisance cardiaque (carence en bioénergie dans les cellules du coeur, responsables de la fonction de pompe du coeur).

5. Le principe n°2 de la santé des cellules : la fonction optimale du tissu conjonctif souple.
article-dr-rath1Les protéines de notre corps sont, pour moitié, composées de collagène, d’élastine et d’autres molécules qui structurent les tissus conjonctifs de notre corps. La fabrication des molécules des tissus conjonctifs s’effectue grâce à la vitamine C. Les éléments constitutifs les plus importants de ces molécules sont les acides aminés : la lysine et la proline. Notre corps ne peut produire ni vitamine C, ni lysine, bien que notre santé (de la naissance à la mort) dépende de la disponibilité déterminante de ces substances vitales pour les cellules. L’application conséquente, préventive et thérapeutique de ce savoir réduira, à une fraction de ce qu’elles représentent, les maladies de civilisation actuelles parmi lesquelles on peut compter :
• les maladies cardio-vasculaires (infarctus, attaque cérébrale, troubles de la circulation) ;
• diverses formes de cancers ;
• les maladies dégénératives et bien d’autres encore.
L’utilisation de ces résultats scientifiques simples sauvera la vie de millions de personnes et permettra d’économiser des millions en matière de dépenses de santé.

6. Le principe n° 3 de la santé des cellules : la stabilité optimale du tissu conjonctif solide.
La stabilité des os et des dents est possible grâce à la meilleure production possible de molécules de collagène (grâce à la vitamine C, la lysine et la proline) et grâce au stockage optimal de substances minérales importantes, comme le calcium, le magnésium et des oligo-éléments, dans les réseaux de tissus conjonctifs denses. L’utilisation conséquente de ce savoir pourra, à l’avenir, considérablement diminuer l’apparition de maladies endémiques comme :
• l’ostéoporose (fragilité des os)
• les caries (détérioration des dents)
• la parodontose (inflammation des gencives)
L’application de ces résultats scientifiques pourrait, à elle seule, réduire de moitié le coût des soins dentaires

7. Information et formation.
L’information et la formation indépendantes en matière de santé sont la clé du Nouveau Système de Santé. Il est étonnant de voir qu’au début du troisième millénaire, peu de gens savent que le corps humain ne peut produire ni vitamine C, ni lysine, deux molécules-clés, qui décident de la maladie ou de la santé. Cette situation intolérable n’est pas le fruit du hasard, mais le résultat délibéré d’une stratégie de dissimulation mise en place par l’industrie pharmaceutique. L’ignorance de millions de personnes est indispensable à la propagation des maladies endémiques et au commerce de plusieurs milliards que fait l’industrie pharmaceutique avec les maladies. C’est pourquoi, la diffusion de ces découvertes fondamentales et l’aménagement de cours et de formations en matière de santé, de la maternelle à la formation pour adultes, sont indispensables à la mise en place du Nouveau Système de Santé.

8. La recherche indépendante.
La recherche indépendante dans le domaine de la santé cellulaire et des thérapies naturelles constitue les piliers de ce Nouveau Système de Santé. Aujourd’hui, la recherche médicale ne sert pas, en premier lieu, la santé de la population, mais avant tout les bénéfices d’une poignée d’actionnaires de l’industrie pharmaceutique. Une grande partie de l’argent, économisé en mettant en place une politique de santé prônée par la Médecine Cellulaire, pourrait être réinvesti dans la recherche pour d’autres thérapies naturelles. Déjà aujourd’hui, on peut se rendre compte que bien d’autres maladies sont dues à une carence de notre alimentation en substances vitales. Un programme complet de recherche sur l’efficacité des thérapies naturelles est une pierre angulaire du Nouveau Système de Santé et débouche sur l’éradication d’un nombre encore plus important de maladies.

9. L’interdiction à l’industrie pharmaceutique de  » faire du commerce avec la maladie « , plutôt que l’interdiction des thérapies naturelles efficaces et sans effets secondaires.
Pour défendre leur marché de produits pharmaceutiques inutiles qui rapporte des milliards, l’industrie pharmaceutique lutte, par tous les moyens, contre son concurrent le plus redouté : les thérapies naturelles, efficaces, sans effets secondaires et à la portée de tous. Cela passe par une rétention d’informations de santé d’intérêt vital à propos des thérapies naturelles, des campagnes de désinformation sur les soi-disant effets secondaires et enfin l’interdiction, par force de loi, de la diffusion des informations sur les thérapies naturelles. Dans cet objectif, le lobby pharmaceutique se sert de l’Organisation des Nations unies ( » Codex Alimentarius « ), du Parlement Européen (Directives Européennes) et de bien d’autres organismes nationaux et internationaux. Les politiques qui contribuent encore à la limitation de la diffusion des informations essentielles en matière de santé, mettent en danger la santé et la vie des personnes qui les ont élus, et devront pour cela rendre des comptes.

10.Des millions de vies humaines sauvées et des milliards d’euros économisés.
Des millions de vies humaines peuvent être sauvées et des milliards d’euros peuvent être économisés en matière de dépenses de santé. Jusqu’à présent, des millions de personnes meurent chaque année de maladies qui pourraient être évitées et traitées de manière naturelle. Cette tragédie doit cesser immédiatement. Une vaste application des principes scientifiques de la Médecine Cellulaire, constituant les principes du Nouveau Système de Santé, sauvera, à long terme, des centaines de millions de vies humaines. La fin du commerce que fait l’industrie pharmaceutique avec les maladies, soulagerait les budgets privés et publics, réduirait les charges sociales et libérerait, dans tous les domaines de la société, des ressources financières se chiffrant en milliards.

Le site en français : http://www.dr-rath.com/index_eu_francais.html

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le portail ecolo et bio